C.U.C. Yoseikan-Budo
Le Yoseikan-Budo à Clermont-Ferrand

Accueil > Techniques

Techniques

Dernier ajout : 31 janvier 2013.

Dans la lignée de la tradition des samouraïs, la recherche du Maître Hiroo Mochizuki porte sur l’équilibre subtil entre l’efficacité des techniques à mains nues et avec armes et le respect physiologique du corps du pratiquant. De plus les deux notions de créativité et d’esprit d’entraide sont développés de façon constante dans le YOSEIKAN BUDO. En effet, Maître Mochizuki considère que ces notions sont des qualités essentielles pour faire face aux difficultés de notre société.
Ainsi renouant avec l’esprit d’adaptation constant des samouraïs, il a adapté la philosophie, la pédagogie et la pratique traditionnelle des arts martiaux à la mentalité, à l’environnement ainsi qu’aux techniques de combat contemporaines.
Dans les arts martiaux classiques, à l’époque de leur création, beaucoup de mouvements et positions n’ont pas été étudiés en fonction des contraintes et limites imposées par l’anatomie. A l’inverse, le YOSEIKAN BUDO est dans sa forme de travail, une méthode où physiologie, biomécanique et anatomie tiennent une place très importante. Un certain nombre de mouvements ont d’ailleurs été modifié dans ce sens. Ce souci de préserver le corps humain se retrouve dans le règlement mondial de la compétition de YOSEIKAN BUDO, de même en ce qui concerne l’obligation imposée aux compétiteurs de porter des protections homologuées.
Le YOSEIKAN BUDO ne fait pas appel à la force musculaire, mais à la notion d’onde de choc, décharge soudaine d’énergie qui, partant des hanches, conditionne la puissance des techniques et en multiplie l’efficacité.
La méthode YOSEIKAN peut se définir en cinq paliers de progression :
1 - Apprentissage sous forme ludique ;
Préparation physique et formation des réflexes de base.
2 - Initiation à différentes formes de travail incluant une approche de la compétition pour favoriser les facultés d’adaptation ;
Etude décomposée du mouvement ondulatoire pour le lancement la puissance.
3 - Apprentissage de la rigueur, du sens du réalisme au travers de la pratique de la compétition de haut niveau visant à former un esprit et un physique forts autant qu’à développer le sens de la stratégie ; Etude du mouvement ondulatoire concentré sous forme de vibration pour projeter sa propre puissance corporelle.
Note : ceux qui ne s’intéressent pas à la compétition pourront avantageusement tirer profit d’une forme d’entraînement intensif dans le seul objectif de consolider leur force mentale et leur résistance physique.
4 - Pratique d’une forme d’entraide (ji ta kyoei) au bénéfice de la progression mutuelle et simultanée, indispensable pour approfondir son bagage technique et s’initier à toutes formes de pratiques efficaces mais dangereuses (clés, projections) qui ne peuvent être abordées sans confiance mutuelle.
Lancement de la puissance au moyen du mouvement ondulatoire effectué sous forme de vibration sans rotation de la hanche.
5 - Satori - dépassement de l’intérêt personnel ; Lancement de la puissance par la maîtrise de la circulation de l’énergie interne (maîtrise également utile pour la santé) ; Développement des capacités intuitives.

Articles de cette rubrique

  • La partie sportive

    31 janvier 2013, par admin

    Le Yoseikan Training et le Yoseikan Sparring :
    Le YOSEIKAN TRAINING, est une nouvelle méthode d’entraînement physique qui associe des rythmes de musique judicieusement sélectionnés à des exercices inspirés du YOSEIKAN BUDO. Cette forme de pratique permet un développement harmonieux et équilibré du corps ainsi que l’entretien de l’appareil cardio-vasculaire ; ce dans une atmosphère conviviale et de détente. En atténuant les sensations de stress et de fatigue, le support musical favorise de surcroît le (...)

  • La partie martiale

    30 janvier 2013, par admin

    Le Yoseikan Budo est un art martial complet et moderne qui utilise toutes les distances de combat à mains nues ou avec armes contre un ou plusieurs adversaires. Techniques à mains nues - Atémis (coups frappés de poings, pieds, coudes, genoux, etc...) - Projections, fauchages et balayages - Clés, torsions et flexions - Etranglements - Immobilisations - Dégagements contre saisies Techniques avec armes - Armes en mousse - Poignard - Bâton (long et court) - Sabre japonais - Nunchaku - (...)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0